hirake nihongo

(Cette suite de leçon est à utiliser avec le manuel d'apprentissage du japonais Hirake Nihongo. Et se combine avec le cours Analyse et exercices de japonais à l'INALCO. Les Sources de l'article et les liens pour acheter les manuels se trouvent en bas.)

Unité 1 

 

1-1 Relation d’antériorité

Structures de base :

Nom + 前に, ____________ proposition conclusive
Proposition dét. verbe forme dict. 前に__________ proposition conclusive

前に permet de rendre une relation d’antériorité : l’action décrite dans la proposition conclusive a lieu avant celle décrite dans la proposition terminée par 前に. On peut rendre cette relation par « avant » ou « avant de » en français.

 

Traduction des exemples du manuel :

Je me lave les mains avant le repas. (nom + 前に)
Je me lave les mains avant de manger. (verbe + 前に)

Veuillez réviser vos sinogrammes avant l’examen.
Entrons dans la salle de classe avant que le cours ne commence.
Han a fait le ménage dans la salle de classe avant que tout le monde ne vienne à l’école.

 

Remarques :

Le verbe est toujours à la forme du dictionnaire (aspect atemporel) quel que soit l’aspect du verbe de la proposition conclusive.
Lorsque la proposition qui précède 前 comporte un sujet, celui-ci est marqué par が car il s’agit d’une proposition déterminante. Exemples :
ハンさんは、今日学校へ来る前に部屋をそうじしました。
ハンさんは、今日みんなが来る前に、教室をそうじしました。

Dans la première phrase, Han est affecté de は car il joue le rôle de sujet de la proposition déterminante et de la proposition conclusive (traduction : Aujourd’hui, Han a fait le ménage dans sa chambre avant d’aller à l’école.). La seconde phrase, en revanche, comporte deux sujets : Han, qui est le sujet de la proposition conclusive et qui est affecté de は, et みんな, sujet de la proposition déterminante, qui est affecté de が.

1-2 Relation de postériorité

Structures de base :

Nom + 後で, ____________ proposition conclusive
Proposition dét. avec verbe à la forme en –ta 後で、__________ proposition conclusive

後で permet de rendre une relation de postériorité : l’action décrite dans la proposition conclusive a lieu après celle décrite dans la proposition terminée par 後で. On peut rendre cette relation par « après » en français.

 

Traduction des exemples du manuel :

Aujourd’hui, après les courses, j’irai voir un film. (nom + 後で)
Aujourd’hui, après avoir fait les courses, j’irai voir un film. (verbe + 後で)

Aujourd’hui, après l’entraînement, je ferai le ménage dans le gymnase.
Veuillez prendre ce médicament après le repas. [litt. : Après avoir mangé, veuillez prendre ce médicament.]

J’aime boire une bière fraîche après mon bain. [J’aime boire une bière fraîche après être sorti du bain.]

 

Remarques :

Le verbe précédant 後で est toujours à la forme en –ta (aspect accompli), quel que soit l’aspect du verbe de la proposition conclusive. L’emploi du sujet (affecté ou non de が) est identique à 前. Voir le paragraphe précédent.

 

Pour aller plus loin :

Peut-on omettre le で après 後 ? Oui, mais dans certaines conditions qui sont les suivantes. 後 est affecté de で lorsque le verbe de la proposition conclusive décrit une action qui n’est pas appelée à durer, ce qui est le cas des exemples du manuel (voir un film, faire le ménage, etc.). On doit omettre で lorsque le verbe décrit une action qui dure. Exemples : 退院の後、ずっと寝ていました。À ma sortie de l’hôpital, je n’ai fait que dormir. ご飯を食べた後、どうも胃の調子がよくないです。 Après le repas, je me sens ballonné.

 

 

1-3 Jusqu’à

Structures de base :

Nom + まで jusqu’à
Verbe + まで jusqu’à

 

Traduction des exemples du manuel :

J’ai vécu aux Etats-Unis jusqu’à la fin de l’école primaire.
Je vais attendre ici jusqu’à l’arrivée de M. Yamada.

Buvons un café à la réception de l’hôtel en attendant le départ.
Je m’entraîne au football tous les jours jusqu’à la tombée du jour.
Voulez-vous utiliser ce vieux magnétophone jusqu’à ce qu’on en ait acheté un nouveau.

Remarques :

Le verbe de la proposition conclusive exprime nécessairement une action qui dure. Pour des raisons pédagogiques, les exemples du manuel sont majoritairement à la forme continuative (forme en -te iru, aspect progressif), mais ils auraient pu également être à la forme du dictionnaire, dès lors que le verbe exprime une action saisie dans sa durée (un verbe d’état), par exemple : 待つ、勉強する、音楽を聞く、本を読む、遊ぶ

 

 

1-4 Expression du délai

Structures de base :

Indication de temps + までに limite temporelle avant laquelle une action doit être réalisée
Verbe + までに idem.

までに permet de donner le délai de réalisation d’une action qui peut, il faut le préciser, avoir lieu avant la date butoir. Mais après, c’est trop tard !
Exemples de traduction : avant …dernier délai, d’ici, pour, avant.

Traduction des exemples du manuel :

Ces travaux seront achevés au mois de février de l’an prochain.
Veuillez entrer dans la salle de classe avant le début de l’examen.

Voulez- faire parvenir votre demande avant la date limite, délai de rigueur.
Rentre avant minuit dernier délai.
Je vous demande instamment de rendre ce livre avant la fin des vacances.

 

À la différence des phrases avec まで, les propositions conclusives des phrases avec までに se terminent par un verbe exprimant une action instantanée, par exemple: 宿題を出す、 うちを出る、駅に着く、本を返す、部屋に入る、—おわる、—はじめる

On peut ainsi résumer l’emploi de cette forme sous le schéma suivant :
Indication de temps + までに、________ verbe instantané。
______ verbe までに、________ verbe instantané。

 


Unité 2

 

2-1 −時

Rappel :
時 a été introduit à la leçon 9 :

Nom + 時 : 子供の時 quand j’étais enfant.
Qualificatif en – na + 時: ひまな時 Quand je serai libre
Qualificatif en –i + 時:うれしい時 quand je suis heureux

Dans cette leçon, nous étudions 時 précédé d’un verbe. Le locuteur choisi l’aspect du verbe selon ce qu’il souhaite dire.
La forme en – ta (aspect accompli) est employée pour décrire une action achevée au moment où se déroule l’action de la proposition conclusive.
La forme en – te iru est employée lorsque l’action a lieu en même temps que celle décrite par la proposition conclusive.
La forme du dictionnaire (aspect atemporel) est employée lorsque l’action a lieu en même temps ou avant celle décrite par la proposition conclusive.

Voici des exemples :

ご飯を食べる時「いただきます」と言います。On dit « Bon appétit » avant de manger.
ご飯を食べた時「ごちそうさま」と言います。On dit « Merci, c’était délicieux », à la fin du repas.
Dans le premier cas, je n’ai pas encore commencé à manger (je suis sur le point de commencer, le verbe est à l’aspect atemporel). Dans le second cas, j’ai mangé (forme en –ta, aspect accompli).

面接室に入る時、ノックしました。J’ai frappé à la porte en entrant dans la pièce où se déroulait l’entretien.
面接室に入った時、まずおじぎをします。On commence par saluer les personnes présentes, en entrant dans la salle d’entretien.
Dans le premier cas, l’action est sur le point de se réaliser (aspect atemporel) au moment où je frappe à la porte.
Dans le second cas, le verbe est à la forme en –ta, donc à l’aspect accompli, car je suis déjà entré dans la pièce quand je réalise l’action décrite dans la proposition conclusive. On notera qu’ici la traduction en français n’établit pas de distinction.

 

Traduction des exemples du manuel :

Quand j’écoute de la musique, je mets des écouteurs. [simultanéité]
Hier, M. Yamada a téléphoné quand j’étais en train de prendre mon bain. [simultanéité]
Lorsque je suis enrhumé, je prends toujours ce médicament. [action accomplie, littéralement, « lorsque j’ai attrapé un rhume »]

Un ami m’a donné ce mouchoir au moment de mon départ [litt. « lorsque j’allais quitter mon pays », le départ n’a pas encore eu lieu, le locuteur est sur le point de partir].
Veuillez parler doucement lorsque le bébé dort à côté. [simultanéité]
Le soir, lorsque je rencontre quelqu’un, je lui dis « Bonsoir ». [action accomplie, la succession est immédiate]

 

 

2-2 —たり、—たり. Actions citées à titre d’exemple

Formation, emploi syntaxique :

Pour obtenir la forme en – tari, il suffit de prendre la forme en –ta et d’ajouter « ri ».
La forme en –tari s’emploie en fonction suspensive. Cette forme peut être répétée autant de fois que nécessaire.
La dernière occurrence est suivie du verbe する qui peut être employé à n’importe quel aspect.

_____たり、_____たり、_____たりします。

Cette forme permet d’énumérer des actions citée en exemples. L’ordre dans lequel elles sont données est sans importance. Cette forme est l’équivalent pour énumérer des actions de ya ou de nado qui sont employés avec des noms.

Traduction des exemples du manuel :

Le dimanche, je fais la lessive ou encore le ménage.
À l’heure actuelle, les étudiants font leurs devoirs ou écoutent des cassettes.

Remarque concernant l’ordre des propositions : dans ces deux phrases, on pourrait inverser l’ordre des propositions en –tari sans que cela n’affecte leur sens.
Remarque concernant l’aspect du verbe shimasu. Dans la première phrase, します est à l’aspect atemporel car la phrase décrit des actions qui se répètent régulièrement. Dans la seconde phrase, la forte en –te iru (しています) signifie que les deux actions sont en cours de réalisation.
Ces deux exemples permettent ainsi de constater que c’est le verbe shimasu qui porte l’aspect des propositions en –tari.

Ces remarques s’appliquent aux autres phrases du manuel.

Pendant les vacances d’été, je nage à la mer ou encore je fais des ascensions en montagne.
Au jardin public, les enfants s’amusent dans l’eau ou jouent à la balle.

 

 

2-3 —たり、—たり Expression de la répétition et de l’alternance

La forme en –tari permet également de décrire deux actions qui se répètent et qui généralement alternent.
On peut la traduire par : « ne pas cesser de … », « tantôt faire, tantôt faire ».

Traduction des exemples du manuel :

La lampe rouge clignote.

Dans le bus, je vous demanderai de ne pas vous amuser à vous lever et vous asseoir.
Cet étudiant n’arrête pas d’aller et venir devant la porte de la salle des profs.
Aujourd’hui, les moments de pluie ont alterné avec des moments de répits / Aujourd’hui, il a plu par intermittence.


Unité 3

 

3-1 したことがあります Avoir eu l’occasion de faire (expression de l’expérience)

La structure suivante :

Proposition déterminante, verbe à la forme en –ta + ことが あります。

permet de dire que l’on a déjà fait quelque chose.

Traduction des exemples du manuel :

J’ai déjà fait l’ascension du Mont Fuji.

– Michiko, as-tu déjà dû être hospitalisée à cause d’une maladie ou d’une blessure ?
– Non, cela ne m’est jamais arrivé.

J’ai déjà vu du kabuki à la télévision, mais je n’en ai jamais vu en vrai.

J’ai déjà entendu cet air quelque part. Je ne me souviens pas où j’ai pu l’entendre.

 

 

3-2 −たばかりです。Passé immédiat.

La structure suivante :

Proposition déterminante, verbe à la forme en –ta ばかりです。

signifie que l’action vient d’avoir eu lieu. Elle permet donc d’exprimer le passé immédiat. On peut la rendre par « venir de faire », « avoir fait tout juste », « avoir fait à l’instant », etc.

Traduction des exemples du manuel :

Anne a tout juste commencé à étudier le japonais le mois dernier.

Je suis bien repu car j’ai déjeuné à l’instant.

Attention, la phrase suivante comporte une coquille dans le manuel :

ジョンさんは日本へ来たばかりなのに、いろいろなことをよく知っています。
John connaît toutes sortes de choses sur le Japon alors qu’il vient d’y arriver.

Rappel : のに exprime la concession : l’action décrite dans la proposition conclusive va à l’encontre de ce que nous serions en droit d’attendre à la lecture de la première proposition. L’emploi de noni signifie que, pour le locuteur, John n’aurait pas dû en savoir autant sur le Japon dans la mesure où cela fait très peu de temps qu’il y habite. La particule na qui précède noni est obligatoire après un nom ou un qualificatif en na.

J’ai déjà oublié les mots que j’avais tout juste appris hier.

 

 

3-3 Emploi adverbial des qualificatifs

Les qualificatifs en –i et en –na admettent une forme adverbiale en –ku et en –ni qui vient préciser la façon dont se déroule l’action décrite par le verbe. Il s’agit d’un emploi adverbial.

Traduction des exemples du manuel :

J’ai coupé la feuille de papier.
Je range ma chambre.
Ma mère coupe le grand gâteau en deux.
Diminuer le nombre de vos fautes en révisant bien.
John s’est levé 30 minutes plus tôt que d’habitude.
Mangeons de la friture pour renforcer nos dents. [La friture doit contenir des sels minéraux …]

Ali a coupé son pantalon pour en faire un bermuda.
Tom a envie de teindre ses cheveux en violet.

 


 

Source des leçons sur le Hirake Nihongo :
Vous pouvez retrouver les fiches sous forme de pdf/word sur les sites de :

 

Concernant les livres, ils sont disponibles dans les boutiques parisiennes de :





Lien vers la dix-septième leçon de hirake nihongo : http://www.japonologie.com/langue-japonaise/grammaire/hirake-nihongo-lecon-17-biru-o-nonde-mo-ii-desu-ka

https://i1.wp.com/www.japonologie.com/wp-content/uploads/2016/08/hirakelecon16.jpg?fit=634%2C480https://i1.wp.com/www.japonologie.com/wp-content/uploads/2016/08/hirakelecon16.jpg?resize=150%2C150RelidGrammaire16,arimasu,bâbekyû,ga,hirake,ka,koto,leçon,nihongo,shita,バーベキューをしたことがありますか,第16課(Cette suite de leçon est à utiliser avec le manuel d'apprentissage du japonais Hirake Nihongo. Et se combine avec le cours Analyse et exercices de japonais à l'INALCO. Les Sources de l'article et les liens pour acheter les manuels se trouvent en bas.) Unité 1    1-1 Relation d’antériorité Structures de base : Nom +...Guides sur la culture, la langue et l'histoire du Japon.